OPEN LETTER

LETTRE OUVERTE

If your eyes see blur it's the human's fault

  • Hold my hand and you will recover. Simply see the light. A photograph is made of light and that's all. Geniuses have succeeded to achieve this miracle: Niepce, Daguerre, Talbot and Sasson. So I sublimate the light without betraying their efforts. Why believing that mankind can do better than nature? Why this relentless therapeutic on an image? No, just shoot right. You think a picture is not like that. So look at the real world in a different way. Like René de Solier: "Throw a stone in the water, on a field where the eye does not care about the colors that waves, vibrations, but the surface discovered inside the element, and then of the material ". Listen to Nicolas de Stael. His theory of instinct, chance, accident is very seductive. Honest and humble. Some quotes: "I believe in chance exactly as I see it at random with constant stubbornness. It is even that which makes that when I see, I see like nobody else ". "I can only move forward from accident to accident. As soon as I feel logic too logical, I naturally go to illogical. "For me the instinct is of unconscious perfection and my paintings live of conscious imperfection".

  • But they are painters and not photographers?

  • True, but without light they are in the dark, like a virgin film. Light is the foundation of pictorial arts. Each of us deploy our know-how to make our dreams accessible to the eyes of the spectators, like you. My brushes are filled with photons. I tamed them. Everything is voluntary. Each trait is a statement, with a beginning and an end. Look at this subtle gradient. And this flat in comfort. Everything is sharp. The blur does not exist. It's your eyes that were deceiving you. Now you see sharp and you are feeling well. The light can not be blurred, excepted in case of human pollution. Hey, another little secret. When the light still burns the canvas, I add a little sand to fix it. According to the magic formula of the eponymous dealer, good night and sweet dreams.

  • So when I'm snapping a blurry picture, you mean I screwed it up?

Si tu vois flou c'est la faute des Hommes

  • Prends moi la main et je vais te guérir. Il suffit de voir la lumière. Une photo c'est de la lumière et c'est tout. Des génies se sont succédé pour atteindre ce miracle : Niepce, Daguerre, Talbot et Sasson. Alors je sublime la lumière sans trahir leurs efforts. A quoi bon penser que l'Homme peut faire mieux que la Nature ? Pourquoi cet acharnement thérapeutique sur une image ? Non, il suffit de bien photographier. Tu crois qu'une photo c'est pas ça. Alors regarde le monde réel comme nul autre. Comme René de Solier : « Jeter une pierre dans l'eau, sur un champ où l’œil ne se soucie pas des teintes que prennent les ondes, les vibrations, mais de la surface découverte à l'intérieur de l'élément, puis de la matière ». Écoute encore Nicolas de Staël. Sa théorie sur l'instinct, le hasard, l'accident est très séduisante. Honnête et humble. Voici quelques brèves: «  Je crois au hasard exactement comme je vois au hasard avec une obstination constante. C'est même cela qui fait que lorsque je vois, je vois comme personne d'autre ». «  Je ne peux avancer que d'accident en accident. Dès que je sens une logique trop logique, je vais naturellement à l'illogisme ». «  Pour moi l'instinct est de perfection inconsciente et mes tableaux vivent d'imperfection consciente ».

  • Mais ce sont des peintres et non des photographes ?

  • Exact, mais sans lumière ils sont dans le noir, comme un négatif photo vierge. La lumière est la fondation des arts picturaux. A chacun nos savoir-faire pour rendre nos rêves accessibles aux yeux des spectateurs, comme toi. Mes pinceaux sont emplis de photons. Je les ai apprivoisés. Tout n'est que volonté. Chaque trait est une affirmation, avec un début et une fin. Regarde ce dégradé subtil. Et cet aplat qui prend ses aises. Tout est net. Le flou n'existe pas. Ce sont tes yeux qui te trompaient. Maintenant tu vois net et tu es guéri. La lumière ne peut être floue, sauf si l'Homme la pollue. Tiens, encore un petit secret. Quand la lumière brûle encore la toile, j'y ajoute un peu de sable pour la fixer. Selon la formule magique du marchand éponyme, bonne nuit et fais de beaux rêves.

  • Alors quand je fais une photo floue ça veut dire qu'elle est loupée ?

                                Jerome Perez